Big Data : Quand le marketing “track” nos données personnelles.

Big Data : Quand le marketing “track” nos données personnelles.

Aujourd’hui, pour faire face à l’émergence de nouveaux comportements d’achat, le « Big Data » offre aux entreprises et annonceurs des moyens de ciblage de plus en plus performant. En effet, de nombreux outils d’analyses permettent d’identifier précisément le profil de chaque acheteur. L’objectif étant de réussir à proposer voire, infliger un produit en adéquation avec leurs intérêts et désirs personnels.

Psychologie client, ciblage, tracking data, target marketing…sont autant d’enjeux qu’une question semble être pertinente : Comment le « Big Data » influence-t-il nos comportements d’achat ces dernières années ?

Le Big Data, perçu par les entreprises comme une innovation stratégiquement lucrative ?

 

Ces dernières années, le « Big Data » est sans aucun doute devenu un des enjeux majeurs de ce siècle. Aujourd’hui, face à la libéralisation des données numériques, de nombreuses entreprises ont développées des solutions rentables en vue de collecter, recueillir, stocker massivement les données personnelles de ses clients. Pourquoi me direz-vous ? L’analyse des données numériques constitue « une véritable mine d’informations » pour ces entreprises ! En effet, le « Big Data » semble être une opportunité pour les annonceurs qui souhaiteraient en savoir d’avantage sur les clients et internautes (ex : fichier client, recherches, panier virtuel, choix des produits, etc…). De plus, la connaissance client est une technique relativement efficace puisqu’elle proposerait un produit personnifié auprès de ce dernier (ex: spam personnalisé).

La prédiction des comportements des consommateurs par les outils ou dispositifs d’analyses, anticipent les éventuels freins à l’achat, les insatisfactions du client etc…Il est alors beaucoup plus facile par la suite, de déployer des techniques commerciales pour lever voire supprimer ces barrières. En proposant un produit personnalisé, en adéquation avec les attentes et besoins du client, les annonceurs réussissent à influencer les internautes dans un processus de conversion.
Cependant, face à des méthodes, des stratégies commerciales de plus en plus abusives, le « Marketing Data » tend à ne plus respecter les consommateurs. Ainsi, nos données personnelles se voient utilisées, exploitées, conservées en toute impunité, rognant une certaine éthique dans leur utilisation.

 

Big Data et E-commerce: Des pratiques Marketing intrusives, vivement critiquées par les internautes.

 

A ce jour, il nous est difficile d’échapper aux dérives du e-commerce. Pour peu que nous «surfons» sur le web, nous sommes contraints de subir tout un matraquage d’annonces publicitaires auquel nous nous efforçons de supprimer mais en vain. Depuis quelques années, le secteur du e-commerce a intégré les usages du « Big Data » pour accroître ces ventes et générer des profits au détriment des internautes. Par exemple, il suffit simplement d’effectuer une requête sur les moteurs de recherches ou sites spécialisés, pour que nos données personnelles soient utilisées à notre insu. On inflige alors à l’internaute des « spam » non désirés. Comment cela marche ? Les entreprises se sont dotées d’outils performants qui intègrent la technologie des « algorithmes prédictifs ». Il s’agit pour les entreprises et annonceurs de répondre instantanément, en temps réel, aux besoins des consommateurs. Les algorithmes (ex : Data Mining) élaborent un travail d’ « ultra ciblage » de nos données en analysant par exemple, nos habitudes, comportements, goûts, tendances, besoins etc…

Cependant, la connaissance client à travers la puissance du « Big Data » peut paraitre pour une majorité comme une innovation particulièrement intrusive dans notre quotidien. Pour cette majorité, il réside un fichage voire un traçage permanent de nos activités virtuelles qui entravent notre vie privée. Transformer nos informations dans un but commercial ou marketing nécessite de respecter une certaine éthique de la confidentialité de nos données. Aujourd’hui, il n’est pas rare de constater que nombreux sites de e-commerce (ex : Ebay, Amazon, Cdiscount, Sarenza, Spartoo etc…) exploitent massivement et abusivement les données personnelles des clients et les partage avec d’autres sites affiliés malgré les dispositions relatives en matière de « cookies ».
A l’heure des révélations sur la NSA, le respect du « Data Privacy » demeure un enjeu réel pour ces entreprises qui souhaite conserver, maintenir la confiance des consommateurs et internautes.

R.B

Sayal Team

No Comments

Post A Comment